Document fourni par : www.de-ecclesia.com

LES PRETRES SERAIENT PAYES PAR L'ETAT

Etonnante affirmation qui ne repose que sur un vide total, sauf... en Alsace et Lorraine ou le Concordat a conservé aux prêtres un statut de fonctionnaire qui leur garantir un salaire tout à fait décent. Mais ce sont bien les seuls !

Pour les autres, l'Etat ne verse pas un centime de salaire.

Ce qui est plus étonnant, c'est que ceux qui affirment que l'Etat salarie les prêtre sont les mêmes qui défendent pieds et poings la séparation de l'Eglise et de l'Etat, oubliant du même coup que cette séparation rend strictement impossible ce qu'ils affirment. Comprenne qui pourra...

Il faut bien reconnaître aussi que l'Eglise, malgré ses efforts depuis quelques années pour expliquer de quoi vivent les prêtres, n'est jamais relayée par la presse. Celle-ci ne s'intéressant qu'aux scoops, que ferait-elle de ce genre d'information ?...

Quelques sources (2009) :

Le Père Xavier Cormary, dans son blog, écrit que dans son Diocèse (Albi) le revenu des prêtres est composé d'une indemnité nette imposable de 250 €, plus une indemnité versée directement par sa paroisse de 300 €, plus des revenus faits des offrandes faites pour les intentions de messe qui se monte à 480 €. Soit un total de 1030 € mensuels. Les deux premières composante sont constituées par les quêtes et les dons réalisés annuellement par ce que l'on appelle le "denier du culte".

Dans le Diocèse de Lyon, les prêtres percoivent 644,87 € versés par le diocèse, auxquels s'ajoutent 315 € d'offrandes de messes (source www.espritsaint-lyon.catholique.fr), soit 959,87 € par mois.

Si l'on prend en compte le fait que les prêtres n'ont la plupart du temps pas de loyer à payer, on peut considérer qu'ils arrivent à un équivalent d'un peu plus du SMIC. Ce qui de toute façon n'est pas grand-chose, avec des semaines non pas de 35 heures, mais plutôt de 70 heures ! (horaires de "travail" pour un prêtre ayant une charge "normale" : 8h30-12h30 ; 13h30-19h30 ; 20h30-22h00, jour de repos le lundi dans la mesure du possible).

Où est la paie versée par l'Etat dans ces chiffres ?

----------------------------
Texte du webmaster.